Hervé Le Tellier, lauréat 2014-2015 – Bibliographie non exhaustive

La bibliographie d’Hervé Le Tellier est très fournie, voici notre (petite) sélection !

Assez parlé d’amour – Jean-Claude Lattès, 2009

Anna et Louise pourraient être sœurs, mais ne se connaissent pas. Elles sont mariées, mères, heureuses. Presque le même jour, Anna la psychiatre va croiser la route d’Yves, l’écrivain, Louise l’avocate croise celle de l’analyste d’Anna, Thomas.

 Je m’attache très facilementMille et une nuits, 2007

Je m’attache très facilement est le récit clinique de trois jours d’une déroute amoureuse. Un homme, décide de rejoindre en Ecosse une jeune maîtresse. Sa visite, pour attendue qu’elle soit, n’est pas véritablement désirée. Le héros s’en doute, mais rien ne l’arrête.

Les opossums célèbres – Le Castor Astral, 2007 (Poésie)

Il s’agit de quarante textes ludiques, tous illustrés sur le mode du collage et construits sur des mots valises. Dans ces “poésies curieuses”, les vies imaginaires d’animaux et d’hommes fusionnent histoire de faire rêver petits adultes et grands enfants.

 L’herbier des villes (choses sauvées du néant)Editions Textuel, 2010 (Poésie)

Quarante objets de nos trottoirs, ramassés, classifiés. Autant de haïkus composés en leur honneur. Six cents quatre-vingts syllabes qui dressent le portrait de la ville telle qu’elle vit et du monde tel qu’il se défait.

Les Amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliableLe Castor Astral, 1998 (Fragments & recueil)

Les Amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable rassemble mille « pensées » ludiques pouvant constituer autant de réponses à la question : « À quoi tu penses ? ». Un livre qui ne semble délivrer aucun message, aussi changeant que nos pensées fugitives.

Guerre et PlaiesÉditions Eden, 2003 (Fragments & recueil)

D’avril 2002 à avril 2003, une année d’actualité brûlante vue jour après jour à travers les strips de Xavier Gorce et les billets d’humeur d’Hervé Le Tellier. C’est drôle, c’est féroce, c’est brillant et quand ça n’est rien de tout ça, au moins, c’est court.

Encyclopaedia InutilisLe Castor Astral, 2002 (nouvelles)

Hervé Le Tellier rassemble onze destins extraordinaires, ceux de doux dingues emportés hors du réel par la magie des mots ou des nombres, croisements contre nature du géant Cosinus et du fou littéraire. Onze histoires aussi fictionnelles qu’érudites, aussi cinglées que drôles.

Cités de mémoire – Berg International, 2002 (nouvelles)

Un minutieux récit de voyage de deux aventuriers voyageant de ville en ville. Les descriptions facétieuses ou philosophiques de ces quarante cités imaginaires sont autant de variations sur la mémoire, le savoir, la langue, l’identité, le plaisir ou l’introuvable sens de la vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s